Accueil Artistes Afro Cuban All Stars
Afro Cuban All Stars

Afro Cuban All Stars

Afro Cuban All Stars

Origine : Cuba
Line-up : le big band cubain de Juan de Marcos González.

Réunion magique de générations de musiciens et de différents styles musicaux cubains. Mené de main de maître par Juan de Marcos González, l'une des figures les plus importantes de la musique cubaine d'aujourd'hui, ce big band joue le vrai swing cubain.

visuel album

nouvel album "Absolutely live II"
tournées janvier 2018 & été 2018


Biographie

Afro-cuban All-Stars est un projet musical né en 1995 sous l'impulsion de Juan de Marcos Gonzalez, directeur musical du groupe Sierra Maestra.

En mars 1996, 25 des plus brillants musiciens cubains se sont côtoyés une semaine et vont enregister trois albums : Afro-cuban All-Stars : A Toda Cuba Le Gusta, Buena Vista Social Club (album éponyme dont un film sera réalisé par la suite, lorsqu'Ibrahim Ferrer enregistrera son second album puis lors des tournées) et l'album solo d'Ibrahim Ferrer.

Le groupe comprend : Ibrahim Ferrer, Pio Leyva, Manuel "Puntillita" Licea, Raúl Planas, José Antonio Rodríguez, Félix Valoy, tous vocalistes ; Luis Alemany, Daniel Ramos, Manuel Mirabal aux trompettes, Rubén González au piano, Orlando "Cachaito" López à la contrebasse, Carlos Álvarez et Demetrio Muñiz aux trombones, Javier Zalba à la flûte et saxophone baryton et les cinq percussionnistes, "Angá", Julienne Oviedo, Carlos González, Alberto Valdés, Carlos Puisseaux, Juan D'Marcos lui-même au tres, un chœur et quelques invités dont "Richard" Egües et Ry Cooder.

Le plus vieux membre du groupe (le chanteur Pio Leyva) venait de fêter ses 80 ans; le plus jeune, Julienne Oviedo aux timbales n'avait que 13 ans.

Le répertoire des Afro-cuban All-Stars, fait de reprises de morceaux célèbres ou de compositions nouvelles, varie les styles : Son, Danzonette, Mozambique...

Le succès est tel que Juan d'Marcos projette en 1997 une grande tournée internationale. Les jeunes musiciens jouant dans leurs propres formations, seuls sont disponibles les "retraités" et le groupe sera complété par d'autres musiciens de toutes générations tel que le timbalero Amadito Valdés, acteur de toutes les tournées.

La tournée contribue, bien avant le film "Buena Vista Social Club", au mythe du "Papy Boom " cubain .

Ces musiciens (dont certains ont plus de quatre-vingts ans), reforment des groupes et reprennent le chemin des studios comme Rubén González, Ibrahím Ferrer, "Compay Segundo" qui a été le plus prompt à réagir, Omara Portuondo...

En 1999 le groupe sort son second disque, Distinto, Diferente. Parmi la pléiade de participants figure Teresita García Caturla notamment sur les thèmes "Distinto y diferente" et "Reconciliación".

Autour de l'année 2000 les musiciens âgés, fatigués, ne peuvent plus participer à toutes les tournées et le groupe, pour poursuivre celles-ci, fait appel à des jeunes de talent.

Le groupe, en grande partie renouvelé, poursuit ponctuellement ses présentations à travers le monde.

CréditsAgence Oui