Accueil Eté 2018 Ray Lema Transcendance
Ray Lema Transcendance

Ray Lema Transcendance

Ray Lema Transcendance

Line-up : Ray Lema - piano,fender rhodes, vocal / Michel Alibo - basse / Irving Acao - sax / Sylvain Gontard - trompette / Nicolas Vicarro - batterie / Rodrigo Viana - guitare

Avec les  albums VSNP & Headbug en quintet - salués unanimement par la critique - Ray Lema invente un jazz africain riche de sa science rythmique unique et de son érudition musicale.

Il poursuit l'aventure en 2018 avec un nouveau projet et nouvel album "Transcendance" en sextet avec de nouveaux musiciens - Michel Alibo à la basse et Arnaud Dolmen à la batterie, retrouve Sylvain Gontard à la trompette et Irving Acao au saxophone ténor - déjà présents au sein de son quintet et qui sont rejoints par  Rodrigo Viana à la guitare qui accompagnait Ray Lema au sein du projet Nzimbu.


Biographie

J'ai toujours été considéré comme inclassable. Mon parcours est le fruit de rencontres et de croisements de divers univers. Les années 90 ont vu l'apparition d'un nouveau genre qu'on a appelé « world music », dans lequel je me suis retrouvé étiqueté pendant des années. Fourre-tout où se sont retrouvés pêle-mêle les artistes africains de tous horizons et finalement tous les artistes qui n'étaient ni français ni anglo-saxons. Cependant même dans ce gros sac, j'ai toujours fait figure à part, piano solo, rencontres avec les voix bulgares ou des orchestres symphoniques, je suis, je le sais, un casse-tête pour les labels et les disquaires. Avec mes deux derniers disques en quintet et notre duo de pianos avec Laurent de Wilde « Riddles », le monde du jazz a fini par m'accueillir comme un des siens.

J'en suis heureux et c'est un milieu où je me sens bien car le jazz autorise cette liberté qu'en tant qu'instrumentiste, j'ai fait mienne depuis toujours. Mon jazz à moi est teinté d'Afrique mais pas seulement, je suis aujourd'hui après plus de 35 ans de résidence en France et de voyages sur les routes du monde, le réceptacle de tous ces sons, rythmes et mélodies que j'ai entendues, senties, assimilées et jouées.

Mon prochain album s'appelle « Transcendance » et je le compose, y compris moi-même, pour 6 musiciens. Transcendance comme transe, car dans toutes les musiques noires la transe est un élément toujours sous-jacent, transcendance comme dance car le rythme et le groove sont à la base de toute ma musique et enfin, transcendance comme dépassement, dépassement des clivages, dépassement de ses propres limites, de ses peurs et de sa zone de confort. Je suis et resterai un éternel étudiant.

J'ai réuni pour ce nouvel opus, ma petite famille musicale : Michel Alibo (basse) et Nicolas Viccaro (batterie) pour la rythmique, Rodrigo Viana, jeune guitariste brésilien qui m'accompagne maintenant depuis une dizaine d'années et deux cuivres qui avec ma voix, formeront une ligne des trois chanteurs, caractéristique des musiques congolaises qui ont bercé mes jeunes années musicales : Irving Acao au sax ténor et Sylvain Gontard à la trompette.

Audio

Dim lights

CréditsAgence Oui