Accueil Saison 2017/18 Creole Spirits : Omar Sosa & Jacques Schwarz-Bart sextet
Creole Spirits : Omar Sosa & Jacques Schwarz-Bart  sextet

Creole Spirits : Omar Sosa & Jacques Schwarz-Bart sextet

Creole Spirits : Omar Sosa & Jacques Schwarz-Bart  sextet

Origine : Cuba / Guadeloupe
Line-up : Omar Sosa - piano, fender rhodes Jacques Schwarz-Bart - tenor saxophone Martha Galarraga - vocals Moonlight Benjamin - vocals Gustavo Ovalles - percussions Claude Saturne - percussions

Omar Sosa et Jacques Schwarz-Bart ont depuis plus de dix ans, chacun de leur côté, porté haut et fort les couleurs du jazz afro-caribéen à travers le monde.
Le pianiste Omar Sosa est aujourd'hui le leader incontesté d'un jazz cubain inspiré par les traditions spirituelles de la Santeria, ce rituel africain hérité du temps de l'esclavage qui a permis au peuple déporté de résister à l'oppression.
Jacques Schwarz-Bart de son côté, après avoir emmené les tambours gwoka-jazz sur les scènes du monde, est devenu l'ambassadeur du jazz vaudou suite à son dernier opus « Jazz Racine Haïti ».
Ces deux musiciens, défenseurs acharnés d'une créolité universelle, ont maintes fois envisagé de créer ensemble une rencontre symbiotique des musiques spirituelles de Cuba et Haïti dans l'écrin du jazz moderne.


Biographie

La musique sacrée est le seul héritage que les esclaves africains ont conservé à travers le périple de la traite négrière. Cette musique a maintenu un dialogue invisible entre l’Afrique et ses diasporas, qui ne s’est jamais interrompu. Si bien que les prêtres santero parlent encore la langue des ancêtres avec leurs homologues béninois, mais aussi brésiliens ou haïtiens.

Ces chants innombrables célèbrent les mêmes divinités sous des noms souvent identiques à l’original. Ils constituent une nouvelle bible, une bible musicale, qui est aujourd’hui le socle sous-jacent de la civilisation du nouveau monde. Cette bible est jusqu’ici restée à usage interne, mais à travers le langage du jazz, le cubain Omar Sosa et le guadeloupéen Jacques Schwarz-Bart souhaitent pouvoir la partager avec le monde.

Pour ce projet, ils ont invité chacun deux artistes traditionnels, chanteuses ou percussionnistes, afin de représenter les deux mondes de la santeria cubaine et du vaudou haïtien. Le concert suit la structure d’une cérémonie vaudou et santeria à la fois, en sélectionnant les chants qui correspondent aux mêmes divinités dans les deux traditions. Le résultat est une symbiose riche en contraste, qui passe du chant lyrique de prières contemplatives, à des chants de transe explorant une large palette d’intensité.

 

Le groupe comprend 6 musiciens. En dehors des deux leaders au piano et sax respectivement, il y a deux chanteuses et deux percussionnistes. Chaque leader a sollicité deux collaborateurs, afin de représenter les deux mondes de la Santeria cubaine et du Vaudou Haitien.

Jacques Schwarz-Bart

Né en 1962 aux Abymes (Guadeloupe), Jacques a commencé le saxophone sur à 24 ans, à l'âge où la plupart des musiciens commencent leur carrière professionnelle. Au bout de trois ans en autodidacte, il quitte son poste d'assistant de sénateur pour étudier à l'école de Berklee, puis partir à New York où il enchaînera de très nombreuses collaborations avec les plus grands de la scène Neo-soul et Jazz. En 2005 il sort son premier projet en tant que leader, Sone Ka La (que résonnent les tambours), unanimement salué par la critique et plusieurs fois récompensé, réalisant ainsi un trait d'union entre la musique gwoka de sa Guadeloupe natale et le jazz avec des touches de soûl, de funk, de musique brésilienne, de drum n'bass et de dance hall. Suite à son dernier opus, Jazz Racine Haiti, Jacques est une figure de proue d'un jazz moderne enraciné dans la musique sacrée vaudou. Son écriture impressionniste, sa sonorité puissante et son langage lyrique et angulaire, lui ont valu une ascension surprenante sur la scène mondiale.

Omar Sosa

Élevé dans la tradition Yoruba, Omar Sosa est né à Camagüey (Cuba) en 1965. Honoré par plusieurs nominations aux grammys, il est devenu le leader incontesté d'un jazz Cubain inspiré par les traditions spirituelles de la Santeria. Magicien du son et musicien migrateur, Omar Sosa étonne par sa maturité musicale et enchante par la finesse de ses arrangements qui mêlent jazz, musiques urbaines et rythmes afro caribéens. Disque après disque, Omar Sosa s'est depuis le milieu des années 90, construit une identité hors norme, insérant dans sa musique des influences provenant de l'Afrique, des Caraibes ou d'Amérique du Sud. Entre Jazz et World, Omar Sosa invente un jazz à l'horizon très ouvert, une musique magnifique, toujours en mouvement,,qui sonne comme une langue universelle.

Moonlight Benjamin

Installée en France depuis 2002 afin de parfaire sa formation musicale, cette prêtresse Vaudou est à l'origine du groupe Dyaoulé Pembapuis désormais de son trio, qui découle de cette envie de faire vivre et faire connaître Haïti à travers les chants traditionnels et la poésie de cette "île souffrance". "J'avais un désir de musique, et après quelques années dans un orphelinat protestant, j'ai ressenti le besoin d'aller à la rencontre de ma culture originelle. La pratique du chant à l'église ne me suffisait plus. Je me sentais éloignée de ma culture et il,me,fallait me confronter, rencontrer la force de la terre, la force de mon pays, cette force séculaire qui fait Haïti". En 2014, elle participe à la tournée mondiale de Jazz Racine Haïti aux côtés de Jacques Schwarz-Bart.

Martha Galarraga

Née à la Havane, plongée dès la naissance dans la culture Yoruba, le chant et la danse afro-cubains, Martha Galarraga est pendant cinq ans la chanteuse principale du "Conjunto Folklorico National de Cuba", avec lequel elle se produit partout dans le monde. Après quelques années passées en Allemagne, elle s'installe en france et accompagne le pianiste Cubain Omar Sosa. Spécialiste des chants Yoruba, Congo, Arrarà, Rumba Francesca, Franco Haitiano, Gagà, Carabalì, Rumba, Son, Chachacha, Mambo, porteuse de la tradition lèguée par son père, le maître Lazaro Galarraga, créateur du Conjunto Folklorico, et l'un des plus grands chanteurs yorubas au monde, elle s'intéresse aussi à la fusion de cette tradition ancestrale avec les musiques d'aujourd'hui. Son énergie fougueuse, sa voix puissante et ses connaissances profondes de la tradition font sa réputation parmi les plus grands interprètes de musique afro-caribéene.

Claude Saturne

Né à Jacmel (Haïti) en 1978, Claude s'est imprégné des rythmes et chants vaudous traditionnels auprès de sa mère, chanteuse de cérémonie vaudou, puis à partir de seize ans en côtoyant le groupe de musique racine "Boukan Ginen". Il multiplie ensuite les rencontres avec des percussionistes et maîtres de cérémonies vaudous dans différentes régions d'Haïti et acquiert peu à peu la maîtrise de nombeux rythmes traditionnels vaudous (plus de 80). En 2000 il intègre le groupe du saxophoniste Thurgot Théodat avec lequel il se produira à de nombreuses reprises à l'étranger. Il collabore en parallèle avec divers artistes haïtiens (Wooli,Saint Louis Jan, Belo, Bob Bivano, Samba Zao), participe à plusieurs projets de théâtre "Collectif Nous" dirigée par Guy Régis Junior, à la création de l'opéra haïtien Mariage Lenglensou et anime plusieurs ateliers de formation musicale dans des écoles, centre culturels, Faculté des Arts. Il s'installe en france en 2009 et débute des collaborations avec plusieurs artistes: Bob Bovano, Moonlight Benjamin, Erol Josué. Depuis 2014, il fait partie de groupe de Jacques Schwarz-Bart "Jaaz Racine Haïti".

Gustavo Ovalles

Multi-percusionniste, Gustavo Ovalles nous fait découvrir les saveurs d'une musique pleine de rencontres à travers des sonorités nouvelles. Elles sont issues de la tradition des tumbadoras, cul'é puya, cumacos, quitiplas, batas, et maracas. Elles viennent de la volonté de partager nos savoirs, nos différences afin d'aller à l'essentiel. Inspiré de l'histoire ancienne, des racines africaines Yoruba ou Arara , il offre sa musique aux mentors, aux maîtres des pays d'origines à ses cultures afro-venezueliennes qui se croisent quelque part dans l'histoire, celle des traditions, de la vérité, de la liberté afin que les frontières s'effacent. Un parcours initiatique à travers plusieurs univers partagés, d'Olrlando Poleo (latin jazz) à Justin Vali (maître de la Valiha, Madagascar), Julien Loureau (jazz) et Omar Sosa (jazz) qui accompagnera avec son trio et duo. Il participe à de nombreux festivals tels que Jazz à Montréal, North Sea en Hollande, Saint Louis Au Sénégal, et se produit sur des scènes prestigieuses telles que le Carnegie Hall, le Blue Note à New York ou à Tokyo.

Projets

Creole Spirits
avec
Omar Sosa - piano, fender rhodes
Jacques Schwarz-Bart - tenor saxophone
Martha Galarraga - vocals
Moonlight Benjamin - vocals
Gustavo Ovalles - percussions
Claude Saturne - percussions

Galerie

Creole Spirits : Omar Sosa & Jacques Schwarz-Bart  sextet
CréditsAgence Oui