Accueil Saison 2017/18 Mostly Other People Do The Killing
Mostly Other People Do The Killing

Mostly Other People Do The Killing

Mostly Other People Do The Killing

Origine : USA

Avec énergie, humour et liberté, ils rendent un hommage impertinent aux courants qui ont traversés l'histoire du jazz. Fondé en 2003 par le bassiste Moppa Elliott, le groupe est rapidement passé du répertoire jazz traditionnel à des interprétations loufoques de ces mêmes pièces pour aboutir à ses propres compositions délirantes.  Du be-bop revisité par des méchants garçons, à réveiller les morts. …


Biographie

Derrière cet intitulé se cachent quatre New-Yorkais excentriques, irréductibles adeptes des costumes bien taillés et qui qualifient volontiers leur musique de « terrorist bebop ». Le trompettiste Peter Evans l'avoue, ces quatre gars aiment pulvériser leur matériau initial pour le recomposer ensuite. Une plaisanterie à prendre avec le plus grand sérieux. Car cet apparent malmenage de la tradition d'un Louis Armstrong ou d'un Albert Ayler n'est rien d'autre qu'une révérence faite aux maîtres. Et toujours avec un clin d'œil malicieux.

MOPDTK a été fondé par le bassiste Moppa Elliott. C'est de lui qui vient le nom du groupe, une allusion à l'inventeur du thérémine, le physicien russe Lev Termen (Léon Thérémine). Ce dernier avait un jour fait savoir dans une interview qu'à ses yeux, Staline n'était pas si mauvais que ça, puisque le plus souvent, ce n'était pas lui qui perpétrait les crimes. Moppa Elliott avait trouvé cette déclaration amusante. Et c'est en surfant sur cette ironie, dont ne sait jamais trop comment il faut la comprendre, que fonctionne le groupe. Peter Evans, 30 ans, a étudié la trompète classique au Conservatoire Oberlin. Quant au saxophoniste Jon Irabegon, c'est un adepte des maîtres anciens, ces vieux briscards noirs du ténor, mais aussi des expérimentateurs comme Ornette Coleman. Enfin, le batteur Kevin Shea vient apporter un jeu proprement éruptif. MOPDTK fusionne tout ce qui est possible. Véritable générateur contemporain de mash-ups sans frontières, le groupe arrive presque à se passer d'électronique. Presque.

 

Audio

Projets

MOPDTK - tournée en avril 2018
Moppa Elliot/bass, Ron Stabinsky, piano/synthesizer, Kevin Shea/drums

CréditsAgence Oui