Accueil Eté 2022 Mieko Miyazaki & le quatuor Yako
Mieko Miyazaki & le quatuor Yako

Mieko Miyazaki & le quatuor Yako

Mieko Miyazaki & le quatuor Yako

Line-up : Mieko Miyazaki - koto Ludovic Thilly - violon ​Pierre Maestra - violon Sarah Teboul - alto Alban Lebrun - violoncelle

Mieko Miyazaki, est une virtuose du koto, instrument traditionnel du Japon proche parent de la cithare. Concertiste de renommée internationale, elle a été formée auprès des plus grands maîtres japonais et honorée par de nombreuses distinctions.

La cithare koto des cours impériales d'antan est accompagnée ici par les cordes du quatuor Yako de Lyon.

Raffinement et virtuosité sont les maîtres mots de ce nouveau répertoire de musique japonaise que l'incroyable musicienne japonaise Mieko Miyazaki a composé pour ensemble à cordes.

album à venir saison 21/22


Biographie

Mieko Miyazaki - biographie

Née a Tokyo, Mieko Miyazaki débute son apprentissage du koto et shamisen auprès de Tomizo Huruya et Sachiko Tamura. Bientôt admise au sein de la Tokyo National University of Fine Arts and Music sa formation est couronnée par une une invitation à se produire en soliste en présence du couple impérial du Japon.

Diplômée en 1992, elle remporte en 1993 les plus haute distinction lors des auditons de la radio nationale NHK-FM.

Choisie par la Japan Foundaton pour représenter le Japon lors de manifestations culturelles internationales, ses concerts en Asie, en Europe, et aux Etats-Unis, la consacrent bientôt comme concertiste de premier plan. Lors de ses jeunes années de carrière elle dévoile un talent inattendu de parolier et de chansonnier en créant de nombreuses compositions originales pour les programmes pour enfants de la NHK-TV.

En 2003, son oeuvre "The Current" (koto et flûte Shakuhachi), réalisée avec Dozan Fujiwara, est élue par les spécialistes du Hoaaku Journal comme l'une des 30 plus belles compositions de tous les temps pour le koto. Cet enregistrement paru chez Japan Columbia vient s'ajouter aux neuf albums déjà distribués au japon et, pour certains, aux Etats-Unis.

Ses compositions reçoivent les éloges de Miyako Itchu douzième du nom, célèbre maître de la musique pour Kabuki. Reconnaissance suprême, Mme Kazue Sawai, illustre interprète de koto, déclare: Les compositions de Mieko Miyazaki ouvrent véritablement de nouvelles perspectives et de nouvelles voies à la musique de koto,

En 2005, elle s'installe en France. Elle n'est alors qu'une musicienne anonyme jouant d'un instrument quasiment inconnu du public européen. Contre toute attente sa carrière prend alors une dimension mondiale.

Mieko se produit régulièrement en solo et collabore à de très nombreux projets ; notamment le trio "SaiyukiI" avec le guitariste jazz Nugyên Lê qui et le joueur de Tabla Prabhu Edouard (CD "Sayuki", 2009 ACT), création du Trio Miyazaki avec Bruno Maurice (accordéon) et Manuel Solans (Violon) (CD "SAI-KO", 2008 daqui/Harmonia Mundi) primé par le magazine Trad, rencontre magique et improbable avec les voix corses de Voce Ventu qui donne naissance à un album "Tessi Tessi", 2010 daqui/Harmonia Mundi) et au documentaire TV "Quand les îles se rencontrent". Elle a composé et interprété sur scène la musique du Ballet "Chez Ikkyu" pour la compagnie Ariadone de la chorégraphe Carlota Ikeda. Ces projets ont donné à Mieko Miyazaki l'occasion de se produire sur de nombreuses scènes internationales.

Le compositeur Philippe Chamouard à composé le concerto "Pavillon d'or" pour le koto de Mieko Miyazaki et créé en 2011 . Invitée au festival Violon sur le sable en 2014 ,elle y a joué sa composition "Hachiaatsu".

Dans but de faire découvrir son instrument et la musique japonaise, elle participe en 2015 aux l'émissions TV The Voice sur TF1 et La Boite à musique de Jean-François Zyael sur France 2.

Avec le saxophoniste Franck Wolf, ils créent le duo "Dankin", enregistrent au label WM MUSIC et jouent au Paris Jazz Festval 2015.

Partcipation au projet "River Silver" du contrebassiste Michel Benita, sort en janvier 2016 sur le label ECM et produit par Manfred Eicher.

En 2019, création du koto ensemble ainsi que d'un projet avec un quatuor à cordes. Résidence au Musée des confluences de Lyon où elle présente pour la première fois au public ses 2 nouveaux projets.

quatuor Yako - biographie

Style rock, symbiose des sonorités, authenticité qui touche, voici les termes qui caractérisent le quatuor Yako. Yako? Mais qui est donc Yako? Le quatuor doit tout simplement son nom à un authentique berger australien au tempérament fougueux.

Diplômé du CNSMD de Lyon et de la Hochschule de musique et d'art de Munich, le quatuor se forme auprès de Yovan Markovitch et Luc Marie Aguerra avant d'intégrer la classe de Christoph Poppen et Hariolf Schlichtig en Allemagne.Dès lors tout s'enchaîne. Alors qu'il est remarqué au concours de la FNAPEC à Paris en 2016, il devient la même année résident au Centre européen de musique de chambre ProQuartet.Il participe à de nombreuses masterclasses, parmi lesquelles celles du Festival d'Aix en Provence et de l'académie de Villecroze où il bénéficie des conseils de ses aînés les plus éminents : Berg, Artemis, Hagen, Belcea, Kronos, Danel, ou encore Debussy. Il bénéficie aujourd'hui des conseils de Mathieu Herzog, ex membre du Quatuor Ebène.

Après avoir remporté le 3 ème prix du Concours International de musique de chambre d'Orlando aux Pays Bas en 2017 il fait ses débuts en 2018 à l'Auditorium du Musée du Louvre. Régulièrement invité de France musique (Chambre Classique, Classic Club, Générations France Musique, soirée "Indétrônable Lodéon" ...) le quatuor Yako se produit également dans de nombreux festivals en Europe (Allemagne, Belgique, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Suisse) mais aussi au Tchad à l'invitation de l'Institut fançais de N'Djamena.

Si c'est autour du répertoire classique que les Yako se forment, leur curiosité les pousse à en dépasser très vite les frontières. Des rythmes effrénés des compositions africaines aux œuvres contemporaines dont ils sont à l'origine de nombreuses créations, leur répertoire s'étend et leur but se veut limpide : un partage au delà des codes et des frontières. La rencontre avec la musicienne de Koto japonais et compositrice Mieko Miyazaki en 2017 conforte cette diversification musicale. Elle donne naissance à un univers mêlant les vibrations d'une musique traditionnelle japonaise à la sonorité classique du quatuor. Amitiés et créations seront rassemblées lors d'un enregistrement en quintette en 2021.

Le quatuor est composé de Ludovic Thilly et Pierre Maestra aux violons, Sarah Teboul à l'alto et Alban Lebrun au violoncelle.

 

Video


-

CréditsAgence Oui