Accueil Artistes Nguyên Lê The Dark Side Nine
Nguyên Lê The Dark Side Nine

Nguyên Lê The Dark Side Nine

Nguyên Lê The Dark Side Nine

album "celebrating the dark side of the moon"
"La Claque" Choc Jazz Magazine /  "Un Trip Magnifique" Top Jazz News
 

 

Avec The Dark Side Nine, le guitariste jazz virtuose Nguyên Lê nous offre sa vision du chef d'œuvre de Pink Floyd « The Dark Side Of The Moon », œuvre culte post-psychédélique, sortie en 1973 à l'apogée du quartet.

Mars 1973... Un quatuor connu pour ses inclinations psychédéliques livre au monde un album forteresse : Dark Side Of The Moon, un objet musical faisant appel aux technologies les plus avancées de l'époque, un disque stratosphérique, miroir des errances humaines et de la société. Pink Floyd s'apprête à écrire une page essentielle de l'histoire du rock et à remporter un succès planétaire ; cet album reste d'ailleurs, aujourd'hui encore, l'une des plus grosses ventes de tous les temps. Nguyên Lê : guitariste du dépassement des frontières stylistiques, un magicien dont l'art se révèle à travers ses propres compositions, mais aussi en célébrations renouvelées d'un passé musical qu'il sculpte telle une matière première. On se rappelle Purple, hommage à Jimi Hendrix ou, plus récemment, Songs Of Freedom et ses évocations des grandes heures du rock. Et si ce guitariste flamboyant sait faire montre de déférence envers le matériau source, il exprime d'abord la diversité d'un imaginaire engendré par son histoire, celle d'un autodidacte virtuose et nomade. Sa musique se nourrit d'influences qui embrassent tous les continents et la peignent aux couleurs du jazz, du rock ou d'une fusion world imprégnée de lumière.


Biographie

Mars 1973... Un quatuor connu pour ses inclinations psychédéliques livre au monde un album forteresse : Dark Side Of The Moon, un objet musical faisant appel aux technologies les plus avancées de l'époque, un disque stratosphérique, miroir des errances humaines et de la société. Pink Floyd s'apprête à écrire une page essentielle de l'histoire du rock et à remporter un succès planétaire ; cet album reste d'ailleurs, aujourd'hui encore, l'une des plus grosses ventes de tous les temps.

L'album "Celebrating the Dark Side of the Moon" de Nguyên Lê est paru en Octobre 2014 sur le label de jazz ACT. C'est une relecture ambitieuse du monument de la culture pop des Pink Floyd, avec le bigband de la radio NDR de Hambourg, des orchestrations de Michael Gibbs et surtout la réécriture & le jeu de instrumental unique de Nguyên Lê.

Nguyên Lê : guitariste du dépassement des frontières stylistiques, un magicien dont l'art se révèle à travers ses propres compositions, mais aussi en célébrations renouvelées d'un passé musical qu'il sculpte telle une matière première. On se rappelle Purple, hommage à Jimi Hendrix ou, plus récemment, Songs Of Freedom et ses évocations des grandes heures du rock. Et si ce guitariste flamboyant sait faire montre de déférence envers le matériau source, il exprime d'abord la diversité d'un imaginaire engendré par son histoire, celle d'un autodidacte virtuose et nomade. Sa musique se nourrit d'influences qui embrassent tous les continents et la peignent aux couleurs du jazz, du rock ou d'une fusion world imprégnée de lumière.

Avec Celebrating The Dark Side Of The Moon, c'est bien l'imagination de Nguyên Lê qui est au pouvoir ; elle nous guide sur d'autres chemins, plus personnels et habités d'une fraternité musicale dont il ne s'est jamais déparé depuis de longues années. Comme si l'œcuménisme du chant faisait partie de son ADN créatif. Pas question en effet pour le guitariste de s'enfermer, par excès de respect, dans le cadre contraint du répertoire de Pink Floyd : avec ses allures de joyau, on se doute bien que l'entreprise consistant en une relecture par trop mécanique du disque aurait présenté un grand risque, celui de la fadeur et du manque d'âme. Ceci n'est pas un simple hommage à un disque entré dans l'histoire : il est l'expression fervente de la recréation – exempte du moindre effet d'imitation – d'une partition présente en filigrane. C'est un palimpseste aux teintes chaudes, dont l'écriture est forgée dans le respect de la matrice et l'expression multiple de l'identité. Comme un principe de vie.

Du projet discographique il s'agit maintenant de passer à la dimension de la performance scénique, au réel de la rencontre avec le public. D'où l'idée de créer un nouvel orchestre, plus léger & flexible qu'un bigband, mais toujours basé sur les mêmes arrangements cette fois ci reformulés pour une orchestration réduite à neuf musiciens :

Nguyên Lê, guitare, arrangements, ordinateur, direction
Himiko Paganotti, chant
Sylvain Gontard, trompette
Stéphane Guillaume, flute, saxophone ténor & soprano
Céline Bonacina, saxophone alto, soprano & baryton
Georgi Kornazov ou Daniel Zimmerman, trombone
Illya Amar, vibraphone & électronique
Romain Labaye, basse électrique
Gergo Borlai, batterie

Ce projet rassemble une création musicale débarassée de frontières stylistiques et la culture populaire - la pop music des années 70. A travers la re-composition & l'improvisation autour de formes héritées de la tradition nous voulons apporter un nouveau souffle à une musique que nous avons tant aimée & ainsi la faire devenir notre. Car la musique est telle l'oiseau : sitôt délivrée, elle appartient à ceux qui rêvent et planent avec elle.

 

Audio

Projets

duo Nguyên Lê - Ngo Hong Quang - Nouvel album 'Ha Noi !' à l'automne 2016
Nguyên Lê - guitar, electronics / Ngo Hong Quang - instruments traditionnels, vocal

Streams quartet
Nguyên Lê - guitar / John Hadfield - drums / Chris Jennings - ac.bas / Illya Amar - vibes

The Dark Side Nine
Nguyên Lê, guitare - Himiko Paganotti, chant - Sylvain Gontard, trompette - Stéphane Guillaume, flute, saxophone ténor & soprano - Céline Bonacina, saxophone alto & baryton - Georgi Kornazov ou Daniel Zimmerman, trombone - Illya Amar, vibraphone & électronique - Romain Labaye, basse électrique - Gergo Borlai, batterie

Songs of Freedom 
Nguyen Le/guitare - Himiko Paganotti / vocal, Romain Labaye / bass, Illya Amar / vibraphone, marimba, Stéphane Galland ou Gergo Borlai / drums

Jimi's back
Nguyen Le / guitar - Himiko Paganotti / vocal, Romain Labaye / bass, Gergo Borlai / drums

Saiyuki trio 
Nguyen Le / guitare - Mieko Miyazaki / koto - Prabhu Edouard / tablas

A page of Madness : future music -­ ancient movie

Nguyên Lê, el. guitar, electronics & laptop 
Mieko Miyazaki, koto & vocals
Nils Petter Molvaer, trumpet & electronics 
Jan Bang, live sampling
Manuel Solans, violin 1
Louise Salmona, violin 2
Emmanuel François, viola
Marie Ythier, cello
Chris Jennings, double bass

Galerie

Nguyên Lê The Dark Side Nine
CréditsAgence Oui