Accueil Saison 2022/23 Omar Sosa & Seckou Keita - second album "Suba" en oct 2021
Omar Sosa & Seckou Keita - second album

Omar Sosa & Seckou Keita - second album "Suba" en oct 2021

Omar Sosa & Seckou Keita - second album

Line-up : Omar Sosa - piano, fender rhodes / Seckou Keita - kora, vocal / Gustavo Ovalles - percussions
Divers : nouvel album "Suba" en octobre 2021

Le pianiste cubain Omar Sosa retrouve le joueur de Kora et chanteur sénégalais Seckou Keita pour la suite de leur album Transparent Water.

SUBA, le deuxième album du pianiste virtuose, Omar Sosa (Cuba), et du maître de la kora Seckou Keita (Sénégal), sortira le 22 octobre 2021, sur le label bendigedig. L'album fait suite au premier album du duo, Transparent Water (2017), acclamé par la critique:

"Transparent Water est la rencontre aquatique et cristalline du mysticisme yoruba, de la douceur mandingue et du zen extrême-oriental." TÉLÉRAMA (ffff)

"Ces treize titres vous captivent, vous propulsent avec douceur dans une sérénité absolue, comme hypnotisé par le spectacle d'une cascade d'eau pure." FIP RADIO.FR

Écrit et enregistré en 2020 pendant le confinement mondial, SUBA (l'aube en malinké) est un hymne à l'espoir, à une nouvelle ère de compassion et de changement réel dans un monde post-pandémique, et une réitération viscérale de l'éternelle prière de l'humanité pour la paix et l'unité mondiale.

L'océan Atlantique sépare Cuba du Sénégal, les lieux de naissance respectifs d'Omar Sosa et de Seckou Keita, une distance amenuisée par leur lien ancestral commun avec l'Afrique. Lorsque les deux hommes se sont rencontrés pour la première fois en 2012, Seckou aimait Omar pour sa spiritualité musicale, tandis qu'Omar voyait en Seckou une capacité rare à collaborer sans perdre son identité.

Omar a sorti plus de 30 albums au cours d'une impressionnante carrière, qui a comporté des nominations pour sept Grammy et Latin Grammy Awards. Seckou est également lauréat de plusieurs prix, le plus récent étant le prestigieux BBC Radio 2 Folk Musician of the Year (2019).

Sur l'album SUBA, Omar et Seckou invitent l'inimitable percussionniste vénézuélien Gustavo Ovalles, qui les accompagne aussi sur scène.

SUBA signifie "l'aube" en malinké, la langue maternelle de Seckou. Les onze titres qui composent SUBA sont liés par des thèmes communs, tissés tout au long de l'enregistrement. Les chansons parlent d'amitié et de connexion spirituelle, de voyage et de perte, d'espoir et d'optimisme, de danse et de mer... et, bien sûr, d'un nouveau lever de soleil.


Biographie

Omar Sosa – Seckou Keita – Gustavo Ovalles : un trio de musiciens - citoyens du monde, haut en couleurs et en sons.

Omar Sosa, le pianiste et compositeur cubain aux performances éclatantes tant en jazz qu'en musiques afro-cubaines.

Seckou Keita, joueur sénégalais de kora et chanteur à la voix de tête puissante et mélodique,

Gustavo Ovalles; le génial complice percussionniste vénézuélien, fabuleux avec un bambou creux et invraisemblable avec des maracas.

Transparent Water est la nouvelle collaboration studio entre le compositeur, pianiste et leader Omar Sosa, nominé à sept reprises aux GRAMMY, et le sénégalais Seckou Keita, chanteur et joueur virtuose de kora, basé à Londres. La sortie est prévue pour janvier 2017.

L’idée de ce projet émerge de la rencontre impromptue entre Omar Sosa et Seckou Keita au CLF Art Café à Londres en 2012. En effet, le batteur Marque Gilmore, ancien membre du groupe d’Omar, y organisait un concert au cours duquel les deux artistes ont pu jouer ensemble. Particulièrement touché par cette rencontre, Omar fait part à Seckou de son envie de l’inviter à travailler avec lui sur son prochain projet d’enregistrement. Compte tenu des tournées et plannings d’enregistrement des deux artistes, la mise en place du projet prend une année. En juillet 2013, Omar et Seckou débutent finalement l’enregistrement au Studio Fattoria Musica à Osnabrück en Allemagne, et posent ainsi les principaux titres pour Transparent Water.

Transparent Water s’enrichi d’une autre rencontre fortuite : en avril 2013, la galicienne Cristina Pato, pianiste, compositeur et joueuse de cornemuse, invite Omar à Saint-Jacques de Compostelle, où elle organise annuellement une résidence d’artistes fréquentée par des proches de l’ensemble Silk Road de Yo-Yo Ma. Omar rencontre alors le membre fondateur du Silk Road et maître du sheng (flûte chinoise), Wu Tong, qu’il se réjouit d’intégrer au projet. Dans le cadre d’un concert à Shanghai en juillet 2014, Omar arrange un détour par Pékin pour enregistrer les parties de flûte traditionnelle de Wu Tong.

Mieko Miyazaki, la joueuse de koto originaire de Tokyo maintenant installée à Paris, a retenu l’attention d’Omar à travers son enregistrement avec le guitariste de jazz français Nguyên Lê. Lorsqu’Omar a enfin la chance de faire sa rencontre, la créativité de Mieko le bluffe complètement, et il met sa voix caractéristique à contribution pour Transparent Water.

Pour la percussion, Omar s’est tourné vers son collaborateur de longue date Gustavo Ovalles, qui partage son temps entre la France et son Venezuela natal. Ovalles (déjà présent sur trois projets antérieurs d’Omar – Sentir, Ayaguna, and Eggūn) apporte à Transparent Water l’âme polyrythmique de la Diaspora africaine.

Transparent Water est un nouvel exemple de la quête perpétuelle d’Omar Sosa de nouvelles orientations artistiques, une démonstration de liberté d’improvisation au sein de laquelle la destination musicale est subordonnée à la joie extemporanée d’une expression artistique partagée. Omar observe que, comme avec Sentir, “Ce que je voulais faire, c’était quelque chose de complètement improvisé“.

Video

Harit from new album "Suba" 



Making Of new album Suba

Live @ Moods

CréditsAgence Oui